Comment réduire ses impôts en 2018 ?

La fin de l’année approche. Il est sûrement nécessaire de consacrer un temps de réflexion sur les impôts à payer. Comme le principe l’indique, en 2018, les contribuables devront s’acquitter de leurs impôts sur l’année précédente à savoir 2017. La question est : comment réduire ses impôts en 2018 ? Ces quelques détails vous seront utiles pour avoir des réponses.

Prorogation du dispositif Pinel

Le dispositif Pinel tel qu’on le connaît est un ensemble de législations concernant la défiscalisation par l’investissement immobilier. S’il devait prendre fin en décembre 2017, une prorogation a été votée pour une durée de 4 ans soit jusqu’en 2021. Ainsi, les contribuables peuvent encore recourir à l’investissement immobilier et bénéficier d’une réduction d’impôt avec un taux intéressant. Toutefois, les zones géographiques concernées par le dispositif seront réduites. Il est ainsi préférable de se renseigner avant de s’engager. Toujours dans le cadre de l’immobilier, la taxe d’habitation sera progressivement supprimée.

Des révisions en matière de réduction d’impôt chez les particuliers

La défiscalisation en général verra aussi quelques modifications dans les conditions en 2018 pour les particuliers. Il existe un plafond de revenus qui permet d’être entièrement exonéré. En cas de dépassement, les contribuables concernés bénéficieront d’une réduction d’impôt qui se fera comme suit : les célibataires ayant perçu un revenu inférieur à 1 730 euros (revenus déclarés) par mois percevront une diminution de 20%. Ce même taux de réduction est appliqué aux couples sans enfant dont les revenus ne dépassent pas 3 460 euros.

Comment réduire ses impôts en 2018 ?

À noter également que le crédit d’impôt concernant l’emploi d’un salarié à domicile sera généralisé en 2018. Les retraités avec un revenu modeste profiteront aussi d’un avantage fiscal entier.

En somme, pour 2018, les méthodes restent nombreuses avec les plus avantageux et les moins accessibles selon le cas et le profil financier de chaque particulier. Il y a juste quelques changements à ne pas négliger pour faire le bon choix de la meilleure méthode de défiscalisation.

Pour en savoir plus à ce sujet, consultez l’article disponible ici.

En somme, pour 2018, les méthodes restent nombreuses avec les plus avantageux et les moins accessibles selon le cas et le profil financier de chaque particulier. Il y a juste quelques changements à ne pas négliger pour faire le bon choix de la meilleure méthode de défiscalisation.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés