Quelles sont les zones éligibles à la loi Pinel ?

La loi Pinel existe depuis plusieurs années avec un zonage particulier en ce qui concerne la situation géographique des résidences. Aussi faut-il bien connaître toutes ces zones avant de se mettre à chercher un logement à acheter. D’autant plus que l’année 2018 a conduit à une révision des zonages Pinel avec un certain nombre de parties exclues. Voici donc la dernière version du zonage Pinel qui encore être soumise à d’autres changements.

Un rappel sur la loi Pinel

Avant d’attaquer les zones géographiques qui font partie du dispositif Pinel, il convient de faire un petit rappel de cette loi et des avantages qu’elle procure. Il s’agit d’une législation instaurée par l’État pour permettre au particulier de réduire ses impôts par l’acquisition d’un bien immobilier neuf. Tout en augmentant son patrimoine, il a l’opportunité de faire une défiscalisation sur une durée prédéterminée. Cette durée varie entre 6 et 12 ans selon le choix de l’acquéreur. Il peut obtenir une diminution fiscale pouvant aller jusqu’à 21%.

Quelles sont les zones éligibles à la loi Pinel ?

Consultez cet article pour avoir bien plus d’informations.

Cependant, pour que ce type de logement soit accepté, le propriétaire est tenu de le mettre en location à nu et à titre de résidence principale pendant au moins les 6 premières années. Il se doit aussi de respecter le plafond de revenu instauré par le dispositif dans le but de privilégier les foyers à revenus modestes. Et dernière condition à respecter concerne le zonage dont voici les détails.

Zoom sur le zonage Pinel 2018

A partir de 2018, seules les zones A, A1 et B1 sont acceptées par la loi Pinel. La zone A concerne les agglomérations de l’Ile-de-France et de la Côte-d’Azur notamment Marseille, Lyon, Montpellier, Lille, etc. La zone Abis inclut Paris et ses 29 communes. Pour ce qui est de la zone B1, on y retrouve la grande couronne parisienne et quelques communes particulières comme La Rochelle, Annecy, Chambery, Saint-Malo, Bayonnes, Cluses, les départements d’Outre-mer, et la Corse. On notera qu’il existe la loi Pinel Outre-mer réservée à cette zone.

Et enfin pour ce qui est de la zone B2 et C qui étaient auparavant éligibles, elles seront désormais exclues de la loi Pinel et ce, jusqu’à nouvel ordre. Tout cela pour dire qu’il faut bien faire attention quant au choix de l’adresse pour le logement que vous souhaitez acquérir afin de bénéficier de la réduction d’impôt accordée par le dispositif. Le plus sûr est de faire appel à un professionnel notamment un conseiller en gestion de patrimoine qui peut vous suggérer et vous guider au mieux sur ce que vous devez faire avant d’investir.

La digitalisation actuelle est aussi un bon moyen pour bien se renseigner sur toutes les conditions de chaque type défiscalisation comme la loi Pinel. N’hésitez pas à faire des recherches pour trouver les informations bien à jour qui peuvent éviter de se tromper de zone. On rappellera une dernière fois que les seules zones encore éligibles à partir de 2018 sont désormais la zone A1, la zone Abis et la zone B1. Vous trouverez en ligne les communes liées à ces zones.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés